Les 6 erreurs les plus courantes à éviter en rénovation

 

Gardez un œil sur ces questions lorsque vous entreprenez votre projet de rénovation. Pour que le projet ne tourne pas mal, voici une liste de conseils à suivre.

 

1/ Connaître l'entrepreneur

Vous devez tout d'abord connaître l'entrepreneur, et cela est souvent possible par une tierce personne ayant déjà réalisé des travaux par l'entrepreneur en question.  Il faut également le rencontrer, voir si la communication/relation fonctionne ? Avez-vous confiance ? A t-il les assurances appropriées ?

 

2/ Sauter le travail de préparation
Comprenez ce dans quoi vous vous engagez avant même de commencer.
Même si votre projet semble simple, le travail préliminaire est important.
Voici quelques exemples de mesures que vous pouvez prendre avant la rénovation pour vous préparer :
-
Créez un plan avec les mesures afin de le remettre à l'entrepreneur
(si vous changer la destination de pièces ou souhaitez modifier le cloisonnement, bien prévoir avant les travaux les dimensions précises pour les communiquer à l'entrepreneur). Par exemple, penser à :  les dimensions de la cuisine afin de prévoir l'emplacement de la plomberie et les points électrique ;  la position du mobilier dans l'espace afin de prévoir l'emplacement des sorties électriques (TV, box, luminaires...)

- Choisissez vos fournitures et matériaux AVANT que la rénovation commence, car les délais de commandes sont parfois longs et peuvent bloquer le chantier si la référence n'est pas donnée assez tôt à l'entrepreneur.

- Rendez-vous sur le lieu des travaux au moins 1 fois par semaine

Si vous savez que vous êtes bon à démarrer des projets, mais ne pas les terminer, il peut être judicieux de faire appel à un architecte d'intérieur pour le travail.

 

3/ Acheter des matériaux bon marché
Ne compromettez pas la qualité. Choisissez les matériaux avec soin et optez pour des options budgétaires bon rapport qualité/prix. Par exemple, l'utilisation de planchers de mauvaises qualités peut vous coûter cher à long terme s'ils sont ruinés par le passage. Dépenser un peu plus, permettra la durabilité. Prenez le temps de rechercher vos matériaux, et vous pouvez faire des folies sur les articles qui seront rentables à long terme.

 

4/ Ne pas commander de matériel supplémentaire
Si vous ne disposiez pas de suffisamment de stock pour terminer la totalité d'une
pièce une fois que vous avez déjà commencé l'installation, les délais de commande sont souvent long si pas en stock en magasin, cela retarderai alors beaucoup la fin du chantier.  Pour éviter cette erreur potentielle, je recommande de commander 20%  de matériaux en plus que ce dont vous pensez avoir besoin. Surtout pensez qu'il y a des chutes car des découpes sont faites pour s'adapter à la pièce. Si il reste des matériaux en trop, avoir un petit plus en réserve au cas où il serait endommagé peut être bien utile.


5/ Ignorer les choses cachées
Il y a deux aspects de chaque rénovation : ce que vous voulez faire et ce que vous devez faire.  Assurez-vous de les décrire à l'avance et de prioriser votre budget en conséquence afin d'obtenir vos «must have» en premier. Ne laissez pas l'attrait des carreaux de mosaïque scintillants dans votre cuisine de rêve vous persuader d'ignorer un toit qui fuit, une poutre de support instable...
L'électricité est souvent un aspect «hors de vue, hors de l'esprit» commun à prendre en compte. Ce qui se trouve derrière les murs et sous les planchers est tout aussi important que ces choses que vous pouvez voir, alors assurez-vous que tout est conforme au code.

 

6/ Suivre trop la mode

La mode se démode et on s'en lasse parfois plus rapidement que le classique. Les tendances changent très vite. Choisir des éléments neutres ou alors intemporel, mais dans tous les cas pas trop marqués par les tendances les plus populaires.

Pensez aux éléments qui se changent facilement, comme du papier peint sur un pan de mur, des tableaux ou une couleur de peinture.

Souvenez-vous de la cuisine rouge !